Panier

Trottinette électrique législation

Respectez toujours les lois locales lorsque vous utilisez une trottinette électrique. Toute personne utilisant une trottinette électrique est considérée comme un cycliste dès qu’elle se déplace à une vitesse supérieure à celle de la marche. Dans ce cas, vous devez suivre les mêmes règles de circulation que celles qui s’appliquent aux cyclistes et rouler sur la piste cyclable ou, s’il n’y a pas de piste cyclable, sur la chaussée. Vous devez également respecter la signalisation routière pour les cyclistes. Toute personne qui conduit une trottinette électrique au pas est considérée comme un piéton et doit se comporter en conséquence. Cela signifie que vous devez utiliser le chemin piétonnier, traverser à un passage piéton, etc. La vitesse maximale possible d’une trottinette électrique n’est pas supérieure à 25 km/h. Une trottinette électrique qui peut aller plus vite n’est pas autorisé sur les routes publiques.

Respecter la loi – Mise à jour du 17 mars 2022

Vous n’avez pas besoin d’un permis de conduire pour utiliser une trottinette électrique, mais cela ne signifie pas que vous ne devez pas respecter la législation. Lorsque vous conduisez une trottinette électrique, ne provoquez pas de nuisance ou de situation dangereuse pour les autres usagers de la route et adaptez votre vitesse en conséquence. Dans les rues cyclables, les e-steppers ont les mêmes droits et obligations que les cyclistes. Ils peuvent donc aussi rouler dans le sens interdit des rues à sens unique lorsqu’un panneau autorise les cyclistes à le faire. Enfin, il est interdit de conduire une e-trottinette dans les gares et les bâtiments publics.

Le gouvernement a décidé qu’à partir de l’été 2022, les mineurs de 16 ans n’auront plus le droit de rouler avec une trottinette électrique.Et les usagers ne sont plus autorisés à rouler sur le trottoir. Sur le front de mer ou dans les rues ludiques, par exemple, les jeunes sont toujours autorisés à rouler sur un e-step. Dans les zones piétonnes, un panneau indiquera si les e-steps sont autorisés au pas ou non. Il est également interdit à deux personnes de conduire une trottinette en même temps.

Les personnes à mobilité réduite sont toujours autorisées à rouler sur la trottoir.

Parking

Ne laissez pas l’e-step dans un endroit où il dérangerait les autres usagers de la route. En outre, vous devez également tenir compte de la législation locale.

Sécurité

La législation prévoit un âge minimum de 16 ans pour conduire une trottinette ectrique à partir de l’été 2022. Les e-steppers doivent toutefois respecter les conditions d’utilisation de la société qui les fournit. Le port d’un casque de vélo n’est pas obligatoire mais fortement recommandé. La conduite sous l’emprise de l’alcool est totalement interdite. À cet égard, les e-steppers relèvent de la même législation que les automobilistes (pas plus de 0,5 promille d’alcoolémie). Et il est interdit de se déplacer en scooter avec un smartphone dans les mains. En outre, lorsque la visibilité est limitée à 200 m, il est obligatoire de porter un feu avant blanc ou jaune et un feu arrière rouge. Elle peut être attachée aux vêtements, au sac à dos ou au casque, mais la plupart des trottinettes sont équipés de lumières. Enfin, il est recommandé de souscrire une assurance familiale qui indemnise les dommages causés à des tiers.

Trottinette électrique avec selle = non autorisé

Selon la loi, une trottinette électrique avec selle est considéré comme un cyclomoteur de classe A s’il ne peut pas dépasser 25 km/h – si la vitesse maximale est de 45 km/h, le scooter électrique avec selle est considéré comme un cyclomoteur de classe B et nécessite un permis AM.

Vous devez avoir au moins 16 ans pour monter un e-step avec une selle. Pour les deux catégories, l’e-step doit être assuré et enregistré comme un cyclomoteur.

Les autres règles applicables aux cyclomoteurs s’appliquent également aux e-steps avec selle : le port du casque est obligatoire. Les feux du trottinette électrique doivent toujours être allumés, même pendant la journée. Veillez à toujours présenter les documents suivants lorsque vous utilisez la trottinette sur la voie publique : carte d’identité.

Si votre trottinette avec selle a une vitesse maximale de 45 km/h, vous devez également avoir un permis de conduire. Une trottinette électrique avec une selle et une vitesse maximale de 25 km/h est autorisé sur la piste cyclable. Avec une trottinette électrique dont la vitesse maximale est de 45 km/h, vous pouvez circuler sur la piste cyclable où la vitesse est limitée à 50 km/h. Veuillez noter que vous ne devez pas gêner les cyclistes dans cette démarche. Sur les autres routes, vous devez emprunter la piste cyclable, sauf indication contraire des panneaux de signalisation.

De quelle assurance avez-vous besoin pour votre trottinette électrique ?

L’e-step n’étant pas considéré comme un véhicule à moteur, l’assurance familiale suffit à couvrir votre responsabilité. Par exemple, si vous heurtez une voiture avec votre trottinette, votre assurance familiale interviendra pour compenser les dommages causés à la voiture. C’est également le cas des pédaliers ordinaires. La condition est que la trottinette électrique soit conforme à la législation et ne puisse pas rouler de manière autonome à plus de 25 kilomètres par heure.

Livraison gratuite

A partir de 450 euros TTC

Délai de réflexion de 30 jours

Retour gratuit jusqu'à 30 jours

Garantie légale

Garantie de 2 ans

Service après-vente

Entretien et réparation